Conférence de Masashi Kudo, Chara designer de Bleach et Chain Chronicle lors de Paris Manga 2017

« La dernière édition de Paris Manga accueillait pour la deuxième fois Masashi Kudo, artiste déjà venu à Paris en 2013 sur ce salon. Essentiellement connu pour avoir signé le character design de Bleach, M. Kudo revenait cette fois-ci surtout pour présenter son dernier travail : Chain Chronicle, où il a officié à la fois en tant que réalisateur et character designer, sans compter d’autres rôles ponctuels comme celui d’animateur.

Animée par Emmanuel Bochew qui est aussi l’agent de Mr. Kudo, une conférence publique de 30 minutes eut lieu le samedi sur le salon. Celle-ci commença par la diffusion des premières minutes de l’anime Chain Chronicle, avant que M. Kudo présente plus en détails son travail sur cette série.

Bleach © Tite Kubo/Jump Comics, Shueisha, Tv Tokyo, dentsu, Studio Pierrot

Masashi Kudo : Bonjour à tous. C’est la deuxième fois que je viens à Paris Manga, donc pour certains d’entre vous ce n’est pas la première fois que l’on se rencontre. Cette fois-ci je viens pour vous présenter ma dernière réalisation : Chain Chronicle.

Dans les images qui sont passées, vous avez pu voir des personnages forts, puissants, mais il y a aussi des personnages plus mignons, des « mascottes » que je vous invite fortement à découvrir.

A la base, Chain Chronicle est un jeu qui est disponible en Europe. C’est une sorte de jeu de rôle où l’on peut faire jouer certains des personnages de l’anime. Cela dit, l’anime propose une histoire inédite, ce n’est pas un copier-coller du jeu. Il faut en quelque sorte le voir comme un spin off du jeu vidéo. En tant que réalisateur, j’ai dû décider quel type de rôle donner aux personnages, comment les faire agir…

Il y a une raison pour laquelle j’aimerais que le public français soit touché par Chain Chronicle : Quelque temps après ma première venue en France il y a eu des actes terroristes affreux qui se sont passés. Je suis repassé en France une dizaine de jours après ce drame pour aller sur un autre événement en Europe, et j’ai alors pu voir un « esprit français » incroyable : malgré le drame, ne pas céder. C’est cet esprit là que j’ai souhaité inclure dans Chain Chronicle. Il faut se battre, continuer à se battre, ne pas tomber dans le désespoir. A la fin de la série, je vous rassure, il y a une grosse touche d’espoir. Il faut se raccrocher à cet espoir.

Malgré ces sujets graves, je pense que Chain Chronicle est aussi une série pleine d’action qui plaira énormément aux amateurs de shônen de ce style.

Au début de ma carrière, j’étais animateur, puis au fil du temps j’ai pu passer par tous les postes de l’animation. L’épisode 1 de Chain Chronicle est important pour moi, car même si j’en suis le réalisateur, j’y ai aussi animé une partie de la fin de l’épisode.

Concernant le character design, j’ai cherché à mettre un peu de ma propre patte, grâce à l’expérience acquise sur Bleach et sur d’autres séries sur lesquelles j’ai travaillé.

Photo © Masashi Kudo, Paris Manga

Après 15-20 minutes de présentation, la deuxième moitié de la conférence fut dédiée à quelques questions du public.

Combien d’épisodes la série compte-t-elle ?

Masashi Kudo :Il y a 12 épisodes, disponibles en France sur Crunchyroll.

Est-ce que l’animé de Bleach va reprendre un jour ?

Masashi Kudo :Tout le staff, moi compris, espère que l’anime pourra se poursuivre, mais actuellement rien n’a été décidé.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler dans l’animation ?

Masashi Kudo :Deux séries m’ont beaucoup marqué pour ça : Sailor Moon, et Future GPX Cyber Formula. Je pense que cette dernière est moins connue en France, mais il faut tout de même savoir qu’elle a été designée par Takahiro Yoshimatsu, qui a conçu le character design de la dernière série de Hunter x Hunter. C’est une excellente série sur les courses de voitures.

Qu’est-ce qui vous a poussé à réaliser Chain Chronicle ?

Masashi Kudo :Un des producteurs du jeu vidéo, qui travaillait avant chez le studio Pierrot, savait que j’étais un ros fan d’heroic fantasy, et m’a proposé de travailler sur Chain Chronicle. J’ai dit oui tout de suite.

Pour information, un des scénaristes de Chain Chronicle est un de mes bons partenaires quand on fait des jeux de plateaux !

Pensez-vous faire une saison 2 si la saison 1 a du succès ?

Masashi Kudo :A l’heure actuelle il n’y a pas de projet, car pour l’instant le succès n’est pas encore total.

Combien de temps a-t-il fallu pour faire la série ?

Masashi Kudo :A partir du moment où on m’a présenté le projet, il a fallu deux ans.

Pourquoi restez-vous dans le shônen ?

Masashi Kudo :Le fait de travailler sur Bleach m’a bien catalogué dans ce genre mais m’a aussi beaucoup appris sur ce registre. C’est un effet à la fois pervers et bénéfique du travail sur des shonen-fleuves comme celui-ci.

Qu’est-ce que ça fait de pouvoir passer par autant de postes différents (character design, réalisation, animation…) ?

Masashi Kudo :Ayant commencé en bas de l’échelle en tant qu’animateur, j’ai surtout pu passer toutes les étapes du dessin au fur et à mesure. Ainsi j’ai pu peaufiner mon style par rapport au dessin. Il y a des réalisations où le réalisateur va faire passer beaucoup de choses par la musique par exemple, ou d’autres qui vont laisser plusieurs membres de l’équipe apporter leur propre couche, leur propre finesse. Moi je pense que je m’exprime surtout par le dessin.

Combien étiez-vous à travailler sur Chain Chronicle ?

Masashi Kudo :Je n’ai pas pris le temps de compter. Comparé à un anime classique, je pense que j’ai eu beaucoup plus de monde.

La conférence s’acheva ensuite sous les applaudissements du public. »

Interview de Masashi Kudo lors de Paris Manga 23e Édition

Tite Kubo: Son interview pour Bleach 13 BLADEs

Source: Paris Manga, Manga-News| © Toutes les illustrations sont propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.

Vous pouvez me suivre ou me contacter là: